Qui peut répondre à l’appel à idées ?

 

Le programme Fikra cherche à identifier et à soutenir les individus qui sont des catalyseurs de changement, des ‘multiplicateurs’ et des facilitateurs dans leur communauté locale et qui bénéficient de la reconnaissance et du soutien de leur communauté.

Les postulants doivent résider dans le Nord-Ouest (Siliana/ Jendouba/ Le Kef/ Beja). Ils peuvent agir à titre individuel ou représenter une organisation à but non lucratif. L’idée de projet devra toutefois être soutenue par une structure associative ou coopérative, qu’elle soit existante, en cours de création ou qui sera créée avant la fin du cycle d’accompagnement.

L’association ou coopérative sera appelée à appuyer l’idée de projet, à adhérer à ses objectifs et à soutenir le porteur de projet dans ses différentes démarches. Elle sera co-responsable, au même titre que le porteur de projet, de la mise en place et de la réussite du projet, en étant cosignataire de la convention de partenariat et récipiendaire des fonds alloués.

 

Quelles idées seront soutenues ?

Toute idée de projet qui répond aux besoins sociaux, économiques et culturels de personnes habitant le Nord-Ouest, notamment les catégories les plus défavorisées, est éligible à l’appel à idées. Seules les idées les plus prometteuses portées par les personnes les plus aptes à les réaliser seront sélectionnées.  

 

Sont exclues de l’appel à idées :

-Les idées de projet n’ayant pas de retombées directes et immédiates sur la population du Nord-Ouest : études, conférence, séminaires par exemple ;

-Les idées motivées par des intérêts commerciaux (ex. création d’entreprise individuelle), religieux ou politiques.

- Les idées de projets dont le porteur n’habite pas une des régions concernées.

 

Quels sont les critères de sélection ?

 

Les idées seront sélectionnées sur la base de six critères essentiels :

-La pertinence de l’idée au regard du contexte local et des besoins constatés.

-L’impact potentiel sur le développement social, économique et culturel de la région. La durabilité du projet est un élément clé dans le choix des idées.

- L’implication des membres de la communauté dans les différentes phases du projet : la réflexion au niveau de la détection des besoins, la participation directe ou indirecte dans son élaboration…

-Le nombre de bénéficiaires dans la communauté, particulièrement si les bénéficiaires font partie d’une population défavorisée.

-La capacité du porteur d’idée à la mettre en œuvre et à s’inscrire dans une stratégie de coopération avec tous les acteurs concernés.

- Le fait que le porteur d’idée ou les bénéficiaires du projet fassent partie des groupes cibles suivants : les femmes et les jeunes (moins de 25 ans), et plus particulièrement les diplômés chômeurs.

 

De l’idée au projet concret : quel soutien sera fourni ?

 

Les porteurs d’idées seront sélectionnés environ 1 mois après la date limite de soumission de l’idée et seront conviés à un séminaire d’échanges et de formation en juillet 2017. La phase d’incubation des idées avec accompagnement personnalisé durera deux mois pour leur permettre de transformer leur idée en projet. Un deuxième séminaire leur permettra de finaliser et consolider leur projet, durant lequel ils devront remettre une proposition de projet détaillée finale.

 

Tous les candidats qui suivront la formation Fikra bénéficieront d’une phase de coaching personnalisée sur une période de 6 à 8 semaines environ, coaching qui leur permettra entre les deux séminaires de murir leurs idées, de planifier la mise en place de leur projet et de rechercher de partenaires.

 

Une enveloppe de 150 000 € est disponible pour appuyer financièrement environ 20 projets. Il est à noter que dans un deuxième temps, une fois la phase d’incubation terminée, le projet mis en œuvre et ses résultats évalués, une enveloppe complémentaire pourra être allouée à quelques projets à fort potentiel.

 

Comment répondre ?

Les candidats doivent postuler au plus tard le 27 juillet 2014 en utilisant le formulaire mis en ligne auquel devra être attaché un CV, une lettre du candidat expliquant sa motivation à rejoindre le processus Fikra, une lettre de soutien de l'association ( ou coopérative) qui va supporter le projet et une lettre de recommandation de deux personnes qualifiées pouvant attester de la motivation du candidat et de sa légitimité à mettre en œuvre l’idée auprès des publics concernés.

A titre exceptionnel, pour les candidats n’ayant pas la possibilité d'utiliser le formulaire en ligne, nous acceptons les dossiers de candidatures envoyés par courrier postal ou courriel. Les dossiers de candidature peuvent être rédigés en arabe, ou en français, la langue utilisée ne constituant en aucun cas un critère de sélection.

 

Liste des documents à envoyer:

- Formulaire Fikra

- CV (en arabe ou en francais)

- Une lettre de motivation (en arabe ou en français)

- Une lettre de soutien de l'association ( ou coopérative)

- Deux lettres de référence (en arabe ou en français)

 

Comment nous contacter ?

A titre exceptionnel, vous pouvez nous envoyer les formulaires remplis offline (format Word) par :

courrier électronique à l’adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

courrier à l’adresse suivante : Fikra Tounissia - Network of European Foundations (NEF)
151 Avenue de la Liberté. 1000 Tunis.

Pour tout besoin d'informations, vous pouvez prendre contact avec nous à tout moment sur les coordonnées suivantes : 

Amina Ben Fadhl
Responsable Programmes à www.fikra-tounisiya.org

Tunisia Joint Fund
Network of European Foundations (NEF)
+216 29 286 563
E-mail: 
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

 

Soumettez Votre Idée

Notre actualité

  • Signature des conventions du 3ème appel à idées
    Suite à la finalisation de la première phase d'incubat...

Vous avez une idée utile
pour votre communauté,

nous sommes à vos
côtés pour la réaliser ...

Témoignages

ICHRAK GHARBI :

"Mon objectif était de soutenir des femmes rurales à améliorer leur qualité de vie en apprenant un métier. Mon idée était claire, je connaissais les bénéficiaires mais c'est en intégrant le programme d'accompagnement de Fikra qu...